Strasbourg : rénover un quartier prioritaire
pour un nouveau contrat de ville

  

Vue aérienne de Strasbourg

Un foyer alsacien sur quatre est en situation de précarité énergétique1. Plus localement, à Strasbourg, dans le quartier du Hohberg, une personne sur cinq a plus de 60 ans et le taux de chômage des jeunes est de 40%2. L’ensemble est enclavé et souffre de l’absence de commerces.

Dans ce quartier, intégrant la nouvelle géographie prioritaire de l’agglomération, comment jouer la carte de la rénovation et de la réhabilitation de l’habitat social pour contribuer au Contrat de Ville 2015-2020 pour l’égalité urbaine et la cohésion sociale3 ?

C’est la problématique à laquelle a dû répondre le bailleur social Habitation Moderne, qui, depuis 2009, réalise d’importants travaux de rénovation urbaine, afin de remettre aux normes actuelles les 39 bâtiments et 1076 logements concernés, pour améliorer le confort de vie des locataires et de permettre des économies d’énergies, en concertation avec les acteurs de terrain.

Pour répondre à cet enjeu, l’opérateur a fait appel à la solution Rénovalis pour la 3ème tranche du projet.

Prise en charge par le cabinet Weber et Keiling Architectes et Eiffage Construction Alsace, après un long dialogue compétitif, cette opération en conception-réalisation constitue un véritable chantier de renouvellement urbain en site occupé, en 3 volets4, avec un engagement de performance sur 3 ans.

« Nous gérons plus de mille logements dans ce quartier qui bénéficie d'une vaste opération de rénovation, tant énergétique que patrimoniale. Les travaux, actuellement en cours de finalisation, ont précisément porté sur sept bâtiments, soit 160 appartements. A cela, il faut ajouter la démolition de deux bâtiments et la construction des trois ouvrages regroupant près de 70 logements neuf. »

F. Lutz

 

Réhabilitation de 160 logements

160 appartements rénovés grâce à Rénovalis dans le quartier du Hohberg à Strasbourg

Les travaux de cette réhabilitation livrée en 2016 ont duré 20 mois, avec obtention de la certification BBC Rénovation (consommation énergétique de 65,38 kWh/(m².an), réduction d’un facteur 3,85).

Ils visaient 3 objectifs :

  • améliorer la qualité de service par la création de balcons et de sas d’entrée d’immeuble, la rénovation des pièces humides des logements, le remplacement de l’ensemble des équipements sanitaires, colonnes de chute et d’adduction en eau, la mise en place d’une production d’eau chaude sanitaire collective en remplacement des productions individuelles ;
     
  • renforcer la sécurité incendie par la mise à la norme des installations électriques des logements et parties communes, par la suppression du gaz dans les logements et par la mise en place de systèmes de désenfumage dans les cages d’escaliers ;
     
  • améliorer la résistance thermique des bâtiments par la mise en place d’une isolation par l’extérieur, d’une ventilation mécanique contrôlée, de robinets thermostatiques sur les radiateurs, d’une isolation des combles et d’une révision de l’isolation de la dalle haute des sous-sols et des menuiseries extérieures.
     

« Notre attente était clairement énoncée, à savoir répondre aux exigences du label BBC Rénovation pour chacun des immeubles concernés et passer du niveau E au niveau B en ce qui concerne l'étiquette-énergie. Dans un cas comme dans l'autre, les objectifs sont atteints.

Ceci étant, nous avions également demandé dans notre cahier des charges que l'entreprise assure le suivi dans le temps – soit pendant trois ans après la livraison des travaux – de ces performances. Là encore, Eiffage Construction a déployé l'instrumentation et les moyens nécessaires pour répondre à cette exigence. »

F. Lutz

 

Une gestion des travaux en site occupé appréciée

Les relations avec les locataires sont toujours un point crucial pour la réussite de telles opérations, notamment quand elles sont effectuées en site occupé.

Elles nécessitent une planification pointue et la mise en place d'une interface humaine avec les occupants.

Communication sur les événements de chantier, écoute des problèmes, interventions et évaluation des actions sont indispensables à la bonne marche des opérations. Ces bonnes pratiques sont intégrées dès le départ du chantier dans la méthode Rénovalis, avec de très bons résultats.

« Les retours que j'ai eu tout au long du chantier ont été particulièrement positifs. Pourtant, ce n'était pas gagné d'avance, car lors d'une précédente réhabilitation, les relations locataires s'étaient révélées tendues.

Mais avec Eiffage Construction, nous avons eu à nos côté une équipe en permanence à l'écoute des occupants ainsi que des associations de locataires.

Celle-ci a toujours été réactive pour répondre à leurs demandes. Qualité des travaux, respect des personnes, délais tenus, bon relationnel...

S'il faut chercher une remarque négative, j'en trouverai une... toute relative. Certains locataires nous ont dit qu'il faisait plus froid dans leur appartement – soit 21 °C au maximum – après les travaux qu'avant, et ils se demandaient ce qu'avait fait l'entreprise ! Nous avons alors rappelé que cela était normal au regard des objectifs énergétiques à atteindre.

Nous avons eu en face de nous des professionnels qui avaient la situation bien en main. Tout était contrôlé et maîtrisé.  L'équipe projet a su créer une ambiance sereine, tant en phase de réhabilitation que de construction des bâtiments neufs.

C'est vraiment confortable pour nous de mener des dossiers à bien dans de telles conditions de partenariat. »

F. Lutz

 

Démolition de 40 logements sociaux et construction de 69 logements neufs

Construction de 69 logements neufs dans le quartier du Hohberg pour Habitation Moderne

Les immeubles du 9-11 rue Cicéron et 10-12 rue Sénèque marquaient très défavorablement l’entrée du quartier par la rue Jean Giraudoux.

Ils faisaient face au parc des Forges, lui-même en pleine phase de développement urbain, résidentiel et tertiaire.

Sur la partie de foncier dégagé par la démolition, trois bâtiments sont construits (livraison en 2017).

La disposition des immeubles permet d’ouvrir le quartier et de proposer des espaces libres et paysagés qui concourent à la qualité de vie des résidents.

L’architecture des nouveaux immeubles permet la mise en valeur de l’entrée du quartier, en faisant écho aux projets urbains alentours (transformation du Parc des Forges en un nouveau quartier urbain, arrivée du tramway, etc.), tout en tenant compte notamment de la problématique des personnes âgées et de leurs difficultés.

La nouvelle configuration des logements est en rapport avec la demande de logement observée sur le secteur.

Ces immeubles neufs, répondant aux nouvelles normes thermiques, permettent de contenir les charges locatives.

Ils offrent également une meilleure accessibilité, disposant chacun d’ascenseur.

 

Remplacement partiel du silo à garages rue Tite-Live

Proposer une offre nouvelle de stationnement s’imposait pour assainir la qualité de vie.

À l’issue de la démolition d’une partie du silo existant, un nouveau silo comprend – sur un seul niveau – environ 40 places ouvertes, sécurisées par la mise en place d’une vidéosurveillance et d’un contrôle d’accès.

Le foncier dégagé par ailleurs a permis la création d’un pôle de services pluridisciplinaire de type Maison Urbaine de Santé.

 

  

Cas clients bailleurs sociaux

Nous contacter

  Remplir le formulaire

captcha refresh



Eiffage Construction

11 place de l'Europe
78140 Vélizy-Villacoublay Cedex
Tél. : 01 34 65 89 89
Fax : 01 34 65 85 90